Vanessa Matz à Nathalie Muylle (Emploi, Économie et Consommateurs) sur "Le respect par les fournisseurs d’énergie de l’accord sur le consommateur" (55001975C)

29/01/2020

Vanessa Matz (cdH): Monsieur le président, veuillez excuser mon retard, mais il n'est pas facile de s'organiser quand on doit participer à plusieurs réunions simultanées.

Madame la ministre, la dernière mouture de l’accord du consommateur dans le marché libéralisé du gaz et de l’électricité est entrée en vigueur voici presque deux ans.

Qui sont les signataires de cet accord? Quelle part représentent-ils sur l’ensemble du marché de la fourniture de gaz et d’électricité?

Cet accord prévoit une série d’obligations à charge des fournisseurs, notamment celle-ci: "Une fois par an, par cycle de 12 mois, le fournisseur d’énergie communique à chaque consommateurclient la formule tarifaire la moins chère du moment suivant sa consommation." Dans quelle mesure les fournisseurs respectent-ils cette règle?

De manière plus générale, comment l’administration s’assure-t-elle du respect de l’accord par les fournisseurs (signataires ou non)? Des contrôles systématiques sont-ils menés par l’Inspection économique ou agit-elle uniquement à la suite du dépôt d'une plainte?

 

Nathalie Muylle, ministre: Chers collègues, le site web du SPF Économie contient de l'information sur les codes de conduite. Pour chaque code, on y trouve la liste des adhérents. Il y en avait 17. Compte tenu des fusions, fin d'activité, non-activité sur le marché résidentiel, aujourd'hui, 10 fournisseurs sont encore réellement concernés par l'accord, à savoir Antargaz Belgium, Aspiravi Energy, EDF Luminus, Eneco, Engie Electrabel, Octa+Energy, Essent Belgium, Lampiris, Trivium et Watz.

Selon les chiffres de la CREG du 31 décembre 2018, ils représentaient globalement 92 % du marché résidentiel en Belgique.

La dernière révision de l'accord date de mi-2017 et son application en entier était fixée au 1er septembre 2018. J'estime qu'après deux ans, il est nécessaire de procéder à un contrôle approfondi du respect de l'accord. Ainsi, j'ai chargé l'Inspection économique d'un tel contrôle et j'attends les résultats pour la fin mars.

De Economische Inspectie gaat ook over tot onderzoeken op grond van de analyse van meldingen die via het meldpunt binnenkomen. Die meldingen hebben vooral betrekking op ongewenst telefonische oproepen in verband met de verkoop van energiecontracten, de bel-me-nietmeer-lijst en op deur-aan-deurverkopen of verkopen buiten verkoopsruimten, deur-aan-deur en in andere handelszaken. Zo werd er onlangs opgetreden – u hebt ernaar verwezen, mevrouw Van Bossuyt – tegen praktijken van een welbepaalde energieleverancier bij de verkoop van energiecontracten in een winkelketen.

Er zijn geen cijfers beschikbaar over categorieën van slachtoffers. Die gegevens worden niet geregistreerd door de administratie, maar ingeval van inbreuken voorziet het Wetboek van Economisch Recht in strafsancties van 208 euro tot 200.000 euro. Die sancties zijn ook van toepassing ingeval van de niet-naleving van het consumentenakkoord omdat de overtreding van de gedragsregels een oneigenlijke handelspraktijk vormt. Mijn voorgangers hebben in het Parlement al verschillende malen herhaald dat de genoemde problematiek in een Europees kader gesitueerd moeten worden. Dat kader voorziet in een maximale harmonisatie, wat oneerlijke handelspraktijken en consumentenrechten betreft. Het is dus geen eenvoudige zaak om aanvullende verplichtingen wettelijk op te leggen, maar ik wacht de resultaten af van het onderzoek waarover ik zojuist sprak. Die worden eind maart verwacht. Op grond daarvan zal ik nagaan welk gevolg daaraan gegeven kan worden.

Het blijft voor ons belangrijk dat alles via het meldpunt komt. U hebt verwezen naar TestAankoop, mevrouw Van Bossuyt. Wanneer dergelijke praktijken in de media komen, dan zijn de leveranciers de weken daarna niet meer te vinden in die bepaalde winkelketens, want men weet dat er onderzoeken op hen zullen afkomen. Vandaar is het belangrijk om dergelijke signalen zo snel mogelijk door te geven aan de Economische Inspectie via het meldpunt zodat wij heel snel kunnen optreden. Wij hebben de laatste weken en maanden mogen ondervinden dat dat zeer belangrijk blijft.

Vanessa Matz (cdH): Madame la ministre, je vous remercie pour votre réponse et pour le suivi important, notamment en ce qui concerne les sanctions qui pourraient tomber suite à ces informations essentielles pour le consommateur.

01/07/2020

Le rapport de l’AIG de 2019 sur les contrôles d’intégrité à la police

01/07/2020

La présentation du plan de transport de la SNCB

01/07/2020

Le nouveau concept de sélection et recrutement organisé par la police fédérale

11/05/2020

Question orale au Ministre de la Sécurité et de l'Intérieur, chargé du Commerce extérieur, concernant l’appui du fédéral aux zones de police pour faire surveiller les commerces

08/05/2020

Question orale de Vanessa MATZ à la Ministre Muylle relative aux difficultés des entreprises partagées durant le confinement.

06/05/2020

Question orale de Vanessa MATZ au Ministre de la Justice relative aux mesures d’urgence concernant les violences faites aux femmes.

06/05/2020

Question orale au ministre de la Justice relative à la cybercriminalité raciale durant le confinement

29/04/2020

Question orale à laMinistre des Affaires sociales et de la Santé publique, et de l'Asile et la Migration, concernant la demande des associations de terrain d’assouplir les règles en matière de régularisation de séjour (9bis)

29/04/2020

Question orale à la Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, et de l'Asile et la Migration, concernant le traitement des demandes de séjour des MENA durant cette période de lutte contre le coronavirus et la situation internationale

29/04/2020

Question orale à la Mme M. De Block, Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, et de l'Asile et la Migration, concernant l’accès au droit d’asile pour les MENA