Assurer un accès à tous les citoyens aux services bancaires, plus qu’un engagement, c’est un devoir !

05/03/2021

Nos aînés mais aussi des publics plus fragilisés ou les populations des zones rurales doivent avoir accès à des services bancaires de qualité, que cela soit pour le retrait d’argent mais aussi pour effectuer toutes sortes d’opérations comme des virements, des impressions d’extraits... Il est inacceptable que les banques suppriment progressivement ces services en les remplaçant par des services digitaux ou fassent payer le prix fort pour y avoir accès. Avec en toile de fond la disparition du cash qui pose de vraies questions démocratiques.

Nous avons réfléchi à un système juste qui lutte contre cette fracture numérique et sociale encore accentuée par la pandémie. Aussi, nous déposons au parlement fédéral avec mes collègues Maxime Prévot et et Josy Arens une proposition de résolution visant à assurer des services bancaires de proximité, de qualité et inclusifs.
Au travers de celle-ci, nous formulons 5 demandes claires et fortes au gouvernement, à savoir :

  1. D’adopter un moratoire quant à la suppression des distributeurs de billets et des automates permettant les opérations bancaires ;
  2. D’imposer aux banques de proposer à tous ses clients un forfait, dont le montant ne peut être supérieur à deux fois le montant du plafond maximum des services bancaires de base, pour effectuer les mêmes services que ceux prévus dans le service bancaire de base ;
  3. De négocier avec les banques à propos des projet Batopin et Jofico de manière à ce que les nouvelles machines soient à la fois des distributeurs de billets et qu’elles permettent d’effectuer des opérations bancaires (virement, extraits,…)
  4. D’assurer la continuité de l’engagement de bpost à maintenir des distributeurs de billets dans les communes qui ne comptent plus d’agence bancaire et d’étendre les fonctions de ces distributeurs aux services bancaires dans le futur contrat de gestion.
  5. D’ouvrir un débat démocratique avec les différentes entités, les associations, les banques, les citoyens portant sur l’avenir des services bancaires.

Les banques n’ont pas vraiment été au rendez-vous du soutien nécessaire à apporter pendant la crise , le gouvernement doit les forcer à être au rendez-vous de celui de l’accessibilité aux services.

Lire la proposition de résolution

Lire l'article en ligne Vers l'Avenir

Lire l'article de presse vers l'avenir complet.pdf

17/05/2021

C'est toujours NON à la loi pandémie, pourquoi?

16/05/2021

NON à la loi pandémie!

27/04/2021

Audition de Frank Robben à la Chambre

01/04/2021

Pensions alimentaires impayées : la Vivaldi persiste dans son refus d’un paiement plus rapide aux familles monoparentales

30/03/2021

Double droit passerelle pour les commerces ouverts sur rendez-vous : le cdH appelle le gouvernement à honorer ses promesses!